PERSPECTIVES

La nouvelle orientation stratégique introduite l’an dernier, comprenant des axes de recherche principaux prévus sur le long terme et une collaboration étroite entre les Domaines thématiques a fait ses preuves, selon le CSDH.

En 2017, le Centre peut baser ses activités sur des travaux entamés l’année précédente. Non seulement la nouvelle stratégie permet une continuité dans le traitement des thématiques, elle offre de plus l’opportunité d’une communication plus large sur le contenu des travaux réalisés. Cette année, par conséquent, l’accent sera mis sur les axes de recherche principaux déjà amorcés: «Restriction de liberté et privation de liberté», «Accès à la justice» et «Droits des groupes de personnes particulièrement vulnérables».

Le CSDH débattra encore davantage des résultats de ses études sur l’état de la mise en œuvre des obligations en matière de droits humains par le biais de discussions avec des spécialistes, lors de colloques publics et de conférences nationales. Le contenu des travaux pourra ainsi être encore mieux présenté à un public large. En outre, le CSDH offrira plus de formations continues pour des catégories de professions spécifiques afin de répondre à la grande demande dans ce domaine. Des modules de formation sont prévus sur la protection des droits humains pour les travailleuses et travailleurs sociaux ainsi que sur la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées. D’autre part, le CSDH continuera de développer sa série de brochures sur l’importance de la CEDH, traitant de la question de la protection qu’offrent les droits humains au quotidien. Par ailleurs, le CSDH rendra compte de manière approfondie de l’examen de la Suisse dans le cadre de l’Examen Périodique Universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui aura lieu en automne.

Enfin, la procédure de consultation prévue pour cet été, portant sur une base légale pour une Institution nationale des droits humains, constituera un jalon en 2017. Associations, partis politiques, ONG et cercles intéressés auront la possibilité de s’exprimer sur l’aménagement d’une telle institution à venir et les expériences faites par le «projet pilote CSDH» seront précieuses lorsqu’il s’agira de concevoir celle-ci selon les Principes de Paris.

PARTAGER CET ARTICLE:
FacebookTwitterEmail